• chroniques livres

  • Nouvelle ville, nouvelle maison et nouveaux voisins plus que... particuliers.

    101 critiques

    Titre : Lux-1 Obsidienne

    Auteur : Jennifer L. Armentrout

    Éditeur : J'ai lu

    Genres : Jeunesse, Fantastique

    Taille : 378 pages

    Saga : Lux (5 tomes) 

    1. Obsidienne
    2. Onyx
    3. Opale
    4. Origine
    5. Opposition

     

    Résumé :

     Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s'attend à tout sauf rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n'en est pas moins insupportable et arrogant !

    Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d'un autre oeil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l'éviter quand tout lui crie de s'en approcher ?

    Mon avis :

    J'ai lu ce livre dans le cadre du baby challenge jeunesse 2017 sur Livraddict. Beaucoup de personnes semblent connaître et apprécier cette série. Je partais donc avec un bon pressentiment même si j'avoue avoir été sceptique en lisant le résumé. J'avais peur que l'histoire soit trop concentrée sur la relation amour-haine des deux principaux protagonistes. Mais, finalement, même si elle est assez présente, elle ne dérange pas et laisse la place aux autres éléments de la trame de l'histoire.

    Nous suivons les événements par l'intermédiaire de Kat qui est la narratrice. Elle est habituellement de nature très timide et renfermée. C'est la fille qui préfère écrire sur son blog littéraire que sortir avec ses amis du coin. Des amis, elle en a mais plus à travers son blog que dans la vie de tous les jours. Les personnes qui aiment lire et/ou tiennent un blog littéraire s'identifieront facilement à Kat. De plus, c'est le personnage qui évolue le plus dans ce premier tome. Elle devient plus sûr d'elle même et ne lâche pas le morceau lorsque Deamon lui interdit de fréquenter sa sœur. Le personnage de Deamon est un personnage assez mystérieux de par ses actions qui sont souvent en contradiction avec ses paroles. Il est détestable au début du livre mais on se rend vite compte qu'il cache sous sa carapace une fidélité infaillible envers sa famille et un cœur en or.

    L'histoire est parsemée d'éléments fantastiques qui sont amenés progressivement. L'auteur entretient le suspens sur la nature de ses éléments jusqu'à la moitié de son histoire. L'autre moitié étant riche en action et en révélations. Le suspens était tellement bien dosé que j'ai lu le livre d'une traite. J'ai adoré le fait qu'on ne sache pas à quelles genre de créatures on a affaire dès le début. De plus, je n'avais encore jamais vu les créatures en questions dans une autre lecture. Cela ajoute une bonne couche d'originalité et je dois dire que c'est très appréciable. 

    Si je devais citer un seul point négatif sur ce livre, ce serait la particularité de la relation entre Kat et Deamon. Cela a aussi un point positif car c'est une relation très bien amenée et développée par l'auteur. Cependant, je pense que Deamon est trop mystérieux pour pouvoir vraiment le comprendre et comprendre ses sentiments. Je pense que ce qui me dérange c'est que cette relation est assez abstraite et qu'on ne sait jamais s'ils s'aiment ou s'ils se détestent. On ne sait plus sur quel pied danser. Or, j'ai apprécié que cette relation ne prennent pas toute la place. Il y a aussi la relation entre Kat et la sœur de Deamon, Dee, qui est très intéressante. 

    Pour conclure, une lecture qui frôle le coup de cœur (de très peu^^). Je continuerai cette saga avec plaisir en espérant que le petit défaut relationnel sera réglé dans le tome 2. à noter qu'il y a une intégrale des trois premiers tomes selon la vision de Deamon qui est très apprécié des fans de la série. C'est avec curiosité que je compte bien me plonger dedans.


    votre commentaire
  • 6 filles, 6 garçons et des organisateurs sans scrupules...

    Phobos 1

    Titre : Phobos

    Auteur : Victor Dixen

    Editeur : Robert Laffont

    Genre : Science-fiction, jeunesse

    Taille : 433 pages

    Saga : trilogie

    + HS 1 : Origines

    Résumé :

     Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

    Mon avis :

     Voici encore un livre que j'ai lu grâce à Booktube. Il n'est pas passé sur toutes les chaînes mais m'avais fortement intriguée. Télé réalité et conquête de l'espace, un mélange pour le moins intéressant.

    Je n'ai pas lu d'autres livres qui se déroulaient dans l'espace donc je ne peux pas vraiment juger l'originalité de l'histoire. J'étais d'ailleurs méfiante au début par rapport à l'aspect télé réalité. Mais, la narration divise le livre en deux parties qui s'alternent régulièrement : dans le vaisseau avec les caméras et hors champs. Elle permet au lecteur de garder de l'intérêt pour l'histoire même quand l'aspect télé réalité devient trop cliché. 

    Dans le vaisseau, on suit toujours Léonor et ses pensées. C'est une fille farouche qui cache un lourd traumatisme. Elle a aussi un côté rêveur qui est très attachant même si elle ne sait pas s'y prendre au niveau relationnel. Je me suis aussi un peu attachée aux autres filles même si je les connais beaucoup moins car on voit tout à travers les yeux de Léonor. Je regrette un peu de n'avoir rencontré les garçons qu'au travers des speed dating. Aucune scène du livre ne se déroule dans le compartiment des garçons et je trouve ça dommage.

    Niveau hors champs, on suit surtout Serena qui est l'organisatrice de la chaîne Genesis. C'est une psychologue manipulatrice que j'ai appris à détester dès les premiers chapitre. Je félicite d'ailleurs l'auteur car c'est selon moi son personnage le mieux fait. Elle réussit presque à me tromper avec ses manières délicates et angéliques qui cache une personnalité plus que perverse. 

    Il y a d'autres personnages hors champs qui ne sont, à mon goût, pas assez développés. De plus, la description prend parfois beaucoup trop de place par rapport à l'action. Il y a également la répétition du générique de l'émission qui m'a énervé sur la fin car c'est toujours le même qui se répète une trentaine de fois...

    Le lecteur se doute dès le premier hors champs qu'il y a quelque chose qui cloche et que Serena et les formateurs des prétendants ne sont pas net du tout. D'ailleurs cela apporte et enlève du suspens en même temps car le lecteur sais ce qui va se passer à long terme mais pas comment les personnages vont évoluer vers cette situation. Je rajoute d'ailleurs un bon point pour la fin qui à su agréablement me surprendre.

    Les points négatifs cités ci-dessus ne m'ont pas dérangés dans ma lecture mais la manière de séduire des prétendants est tout sauf intéressante. Ils sont tous majeurs et pendant les six petites minutes de speed dating, ils se servent du : "tu es éblouissante!" ou encore "Oh, mais toi aussi, tu es à tomber par terre!". Je rappelle que la majorité des prétendants ont 18 ans et pas 13 ou 14... C'est le seul vrai point négatif qui m'a vraiment dérangé.

    Pour finir avec un point positif, le livre comporte des plans du vaisseau CUPIDO qui illustrent et expliquent très bien l'architecture du vaisseau. J'ai trouvé ce petit plus assez sympa.

    Pour conclure, malgré le caractère naïf des personnages et les speed dating parfois ridicules, l'intrigue est très bien ficelée et la fin annonce une suite beaucoup plus addictive. 


    votre commentaire
  • Respectez la règle des trois S ou vous serez effacés

    Résultat de recherche d'images pour "strom livre"

    Titre : Strom : le collectionneur

    Auteurs : Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

    Editeurs : Nathan

    Genres : jeunesse, fantastique

    Taille : 299 pages

    Saga : Strom (trilogie)

    1. Le collectionneur
    2. Les portails d'Outre-temps
    3. La 37e prophétie

    Résumé :

    Dans les sous-sols du Louvre, une société occulte oeuvre pour protéger l'humanité : la confrérie des Chevaliers de l'Insolite. Elle préserve le secret de l'existence de mondes insoupçonnés, invisibles au commun des mortels. Aujourd'hui, l'organisation recrute la prochaine génération de chevaliers. Raphaël et Raphaëlle sont de ceux-là. Maîtrise des sciences paranormales, télépathie, lévitation, les jumeaux développent, en parallèle de leur vie de collégiens ordinaires, les capacités inexplorées de leur esprit. Désormais initiés aux pouvoirs du Strom, ils se lancent bientôt à la recherche d'un objet précieux, dérobé à la confrérie par un mystérieux collectionneur...

    Mon avis :

     J'avais acheté ce livre au pêle-mêle pour sa couverture et son résumé qui m'avait intrigué. N'en connaissant pas plus sur le livre, il a traîné dans ma PàL un bon moment... Puis, en participant à un challenge de réduction de PàL, je l'ai enfin sorti. Et je ne le regrette pas ! S'était une lecture très agréable qui s'est lu très rapidement. Ce n'est pas un coup de cœur mais je lirai volontiers la suite. 

    Les personnages sont très attachants. J'adore les histoires qui mettent en avant des jumeaux et j'ai bien aimé la relation entre Raphaëlle et Raphaël. Celle-ci n'est ni fusionnelle ni explosée, juste comme il faut. J'ai quand même eu quelques confusion lors de la lecture à cause de leurs noms similaires (quand je lis trop vite ^^). Les autres personnages sont aussi sympa que les jumeaux. J'ai ma petite préférence pour Arthur, leur meilleur ami, mais l'amie de Raphaëlle est juste exécrable. J'ai eu beaucoup de mal avec son côté "fashion" et fan girl no. Heureusement qu'elle n'apparaît pas souvent. Les professeurs sont tous un peu loufoques mais ça apporte une touche d'humour bien réussie.

    Au niveau de l'univers, il n'y a pas beaucoup d'originalité à part le Strom et certaines créatures propres à l'histoire. Mais, l'organisation secrète de l'insolite recèle quand même beaucoup de mystères. Il y a pas mal de révélations tout au long du récit et on voit évoluer les jumeaux et Arthur au fur et à mesure de leurs cours sur l'insolite et de leurs expériences personnelles. La façon dont les auteurs utilisent l'insolite dans leur oeuvre donne de la profondeur à leur récit et fait que leur livre est surprenant et agréable à lire.

    La règle des trois S est très intéressante car, pour que la société reste secrète, les apprenti ne peuvent en parler à personne et ne doivent surtout pas oublier un objet insolite dans un endroit où il serait susceptible d'attirer l'attention. Il arrive par deux fois qu'un apprenti transgresse cette règle par mégarde mais je vous laisse en découvrir le résultat. 

    La plume des auteurs se lit rapidement et est équilibrée. Il n'y a pas trop de description et juste ce qu'il faut de dialogues.

    Voilà, un premier tome agréable à lire mais qui manque peut-être un peu d'originalité.


    votre commentaire
  • une créature hors de contrôle, un homme riche et sadique et une princesse vaudou

    Anita Blake T2 : Le Cadavre Rieur de Laurell K. Hamilton + extrait ...

    Fiche de la saga

    Tome de la saga : 2

    Taille : 373 pages

    Résumé :

     Savez-vous ce que c'est qu'une "chèvre blanche"? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires...

    Mon avis :

     J'ai eu un avis très mitigé pour le premier tome mais comme je voulais savoir ce que donnait la suite, je me suis plongée dans le deuxième tome. C'est un tome que j'ai lu assez rapidement une fois les cent premières pages passées. Et, je dois dire que je l'ai mieux aimé que le premier.

    Dans ce tome, on en apprend un peu plus sur Anita et ses pouvoirs hors du commun. Mais, l'auteur ne nous en apprend pas beaucoup plus... J'ai bien aimé que ce ne soit pas un vampire qui soit au centre de l'intrigue de ce deuxième tome mais une autre créature que même Anita ne semble pas connaître. J'ai aussi apprécié les quelques apparitions de Jean-Claude, le vampire qui essaie de séduire sans succès ou presque Anita. On découvre également quelques aspects du vaudou à travers plusieurs personnages.

    Les événements de ce tome se passent à la vitesse grand V. Notre héroïne n'a pas le temps de souffler et le lecteur non plus. C'est parfois même un peu "too much" car l'histoire se déroule sur trois jours alors qu'on a l'impression que c'est au moins sur une semaine. Je regrette également le trop plein de violence qui est selon moi pire que dans le premier tome. Cette série ne s’adresse définitivement pas au moins de 16 ans. 

    En conclusion, un tome deux plus convaincant et appréciable que le premier. La violence y est cependant trop présente. Mais, l'histoire et les personnages ont su me convaincre et je lirai le tome 3 par curiosité.


    votre commentaire
  • Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs Coupables - Laurell K. Hamilton

    Titre : Anita Blake : plaisirs coupables

    Auteur : Laurell K. Hamilton

    Editeur : Milady

    Genre : Bit-lit

    Taille : 382 pages

    Saga : Anita Blake (25 tomes)

    1. Plaisirs coupables
    2. Le cadavre rieur

    Résumé :

    Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

    Mon avis : 

     Anita Blake est le premier bit-lit que j'ai testé. J'ai trouvé les 9 premiers tomes à 25 cents pièce alors je me suis dit que c'était l'occasion rêvée d'expérimenter du bit-lit . Quand je suis rentrée chez moi, j'ai appris qu'il y avait pas loin de 25 tomes déjà paru !! Bref, je ne serais pas dire si cette saga représente bien son genre car je n'ai aucune connaissance de base (ou très peu). Le premier tome m'a laissé perplexe avec un avis assez mitigé...

    Je m'explique. On entre dans l'histoire sans clés de compréhension sur le passé des personnages et certains éléments du présent. On fait la "connaissance" d'Anita Blake qui est un personnage qui connait clairement ses limites (ce qui est très bien !) dans un monde où elle passe son temps à relever les morts. Il n'y a aucun vrai flash back dans l'histoire. Je pense que c'est un des points qui m'a le plus dérangé. En effet, j'ai eu l'impression de commencer la saison 2 d'une série sans avoir vu la première. Toutes les personnes qu'Anita connait, le lecteur ne sait rien ou presque sur eux.

    Deuxième point qui m'a dérangé au début : l'humour noir. L'histoire en est remplit ! Qu'il s'agisse des répliques des gentils comme des méchants. En gros, chaque personnage a droit à son instant d'humour déplacé. Et pour cela, Anita bat des record ! Cependant, avec du recul, cet humour, bien que dérangeant, donne une ambiance et un caractère à cette saga qu'on ne peut lui enlever.

    En troisième position : la violence, le sang et le sex ! Je sais qu'on ne peut pas faire un bit-lit sans ses éléments (même si je me trompe peut-être ?). Le sang ne me dérange pas mais je ne conseillerai pas cette saga aux moins de 16 ans. Il y a beaucoup de scènes qui mon mise mal à l'aise, trop sadique à mon goût. Quant au sex, il n'est pas présent "physiquement" mais les allusions de sensualité quand un vampire te mort dans un bar de strip-tease, non merci...

    J'ai quand même laissé une chance à cette série pour son bon personnage principal. Anita a un caractère de cochon, ne supporte pas la galanterie, sais se défendre contre presque tout avec un flingue bien chargé et dort avec une collection de pingouins en peluche.

    Un autre point que j'ai aimé, c'est la façon dont les créatures paranormales sont intégrée dans la société. Tout le monde sait que les vampires existent et ils commencent même à avoir des droits en étant reconnu par la société. Ce qui complique le travail des exécuteurs qui doivent avoir la permission du tribunal pour tuer un vampire meurtrier. 

    J'espère qu'on aura plus de deux malheureuses phrases de révélation sur son passé par tome parce qu'à mon avis, cette histoire peut avoir un gros potentiel.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique