• Respectez la règle des trois S ou vous serez effacés

    Résultat de recherche d'images pour "strom livre"

    Titre : Strom : le collectionneur

    Auteurs : Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

    Editeurs : Nathan

    Genres : jeunesse, fantastique

    Taille : 299 pages

    Saga : Strom (trilogie)

    1. Le collectionneur
    2. Les portails d'Outre-temps
    3. La 37e prophétie

    Résumé :

    Dans les sous-sols du Louvre, une société occulte oeuvre pour protéger l'humanité : la confrérie des Chevaliers de l'Insolite. Elle préserve le secret de l'existence de mondes insoupçonnés, invisibles au commun des mortels. Aujourd'hui, l'organisation recrute la prochaine génération de chevaliers. Raphaël et Raphaëlle sont de ceux-là. Maîtrise des sciences paranormales, télépathie, lévitation, les jumeaux développent, en parallèle de leur vie de collégiens ordinaires, les capacités inexplorées de leur esprit. Désormais initiés aux pouvoirs du Strom, ils se lancent bientôt à la recherche d'un objet précieux, dérobé à la confrérie par un mystérieux collectionneur...

    Mon avis :

     J'avais acheté ce livre au pêle-mêle pour sa couverture et son résumé qui m'avait intrigué. N'en connaissant pas plus sur le livre, il a traîné dans ma PàL un bon moment... Puis, en participant à un challenge de réduction de PàL, je l'ai enfin sorti. Et je ne le regrette pas ! S'était une lecture très agréable qui s'est lu très rapidement. Ce n'est pas un coup de cœur mais je lirai volontiers la suite. 

    Les personnages sont très attachants. J'adore les histoires qui mettent en avant des jumeaux et j'ai bien aimé la relation entre Raphaëlle et Raphaël. Celle-ci n'est ni fusionnelle ni explosée, juste comme il faut. J'ai quand même eu quelques confusion lors de la lecture à cause de leurs noms similaires (quand je lis trop vite ^^). Les autres personnages sont aussi sympa que les jumeaux. J'ai ma petite préférence pour Arthur, leur meilleur ami, mais l'amie de Raphaëlle est juste exécrable. J'ai eu beaucoup de mal avec son côté "fashion" et fan girl no. Heureusement qu'elle n'apparaît pas souvent. Les professeurs sont tous un peu loufoques mais ça apporte une touche d'humour bien réussie.

    Au niveau de l'univers, il n'y a pas beaucoup d'originalité à part le Strom et certaines créatures propres à l'histoire. Mais, l'organisation secrète de l'insolite recèle quand même beaucoup de mystères. Il y a pas mal de révélations tout au long du récit et on voit évoluer les jumeaux et Arthur au fur et à mesure de leurs cours sur l'insolite et de leurs expériences personnelles. La façon dont les auteurs utilisent l'insolite dans leur oeuvre donne de la profondeur à leur récit et fait que leur livre est surprenant et agréable à lire.

    La règle des trois S est très intéressante car, pour que la société reste secrète, les apprenti ne peuvent en parler à personne et ne doivent surtout pas oublier un objet insolite dans un endroit où il serait susceptible d'attirer l'attention. Il arrive par deux fois qu'un apprenti transgresse cette règle par mégarde mais je vous laisse en découvrir le résultat. 

    La plume des auteurs se lit rapidement et est équilibrée. Il n'y a pas trop de description et juste ce qu'il faut de dialogues.

    Voilà, un premier tome agréable à lire mais qui manque peut-être un peu d'originalité.


    votre commentaire
  • une créature hors de contrôle, un homme riche et sadique et une princesse vaudou

    Anita Blake T2 : Le Cadavre Rieur de Laurell K. Hamilton + extrait ...

    Fiche de la saga

    Tome de la saga : 2

    Taille : 373 pages

    Résumé :

     Savez-vous ce que c'est qu'une "chèvre blanche"? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires...

    Mon avis :

     J'ai eu un avis très mitigé pour le premier tome mais comme je voulais savoir ce que donnait la suite, je me suis plongée dans le deuxième tome. C'est un tome que j'ai lu assez rapidement une fois les cent premières pages passées. Et, je dois dire que je l'ai mieux aimé que le premier.

    Dans ce tome, on en apprend un peu plus sur Anita et ses pouvoirs hors du commun. Mais, l'auteur ne nous en apprend pas beaucoup plus... J'ai bien aimé que ce ne soit pas un vampire qui soit au centre de l'intrigue de ce deuxième tome mais une autre créature que même Anita ne semble pas connaître. J'ai aussi apprécié les quelques apparitions de Jean-Claude, le vampire qui essaie de séduire sans succès ou presque Anita. On découvre également quelques aspects du vaudou à travers plusieurs personnages.

    Les événements de ce tome se passent à la vitesse grand V. Notre héroïne n'a pas le temps de souffler et le lecteur non plus. C'est parfois même un peu "too much" car l'histoire se déroule sur trois jours alors qu'on a l'impression que c'est au moins sur une semaine. Je regrette également le trop plein de violence qui est selon moi pire que dans le premier tome. Cette série ne s’adresse définitivement pas au moins de 16 ans. 

    En conclusion, un tome deux plus convaincant et appréciable que le premier. La violence y est cependant trop présente. Mais, l'histoire et les personnages ont su me convaincre et je lirai le tome 3 par curiosité.


    votre commentaire
  • Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs Coupables - Laurell K. Hamilton

    Titre : Anita Blake : plaisirs coupables

    Auteur : Laurell K. Hamilton

    Editeur : Milady

    Genre : Bit-lit

    Taille : 382 pages

    Saga : Anita Blake (25 tomes)

    1. Plaisirs coupables
    2. Le cadavre rieur

    Résumé :

    Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

    Mon avis : 

     Anita Blake est le premier bit-lit que j'ai testé. J'ai trouvé les 9 premiers tomes à 25 cents pièce alors je me suis dit que c'était l'occasion rêvée d'expérimenter du bit-lit . Quand je suis rentrée chez moi, j'ai appris qu'il y avait pas loin de 25 tomes déjà paru !! Bref, je ne serais pas dire si cette saga représente bien son genre car je n'ai aucune connaissance de base (ou très peu). Le premier tome m'a laissé perplexe avec un avis assez mitigé...

    Je m'explique. On entre dans l'histoire sans clés de compréhension sur le passé des personnages et certains éléments du présent. On fait la "connaissance" d'Anita Blake qui est un personnage qui connait clairement ses limites (ce qui est très bien !) dans un monde où elle passe son temps à relever les morts. Il n'y a aucun vrai flash back dans l'histoire. Je pense que c'est un des points qui m'a le plus dérangé. En effet, j'ai eu l'impression de commencer la saison 2 d'une série sans avoir vu la première. Toutes les personnes qu'Anita connait, le lecteur ne sait rien ou presque sur eux.

    Deuxième point qui m'a dérangé au début : l'humour noir. L'histoire en est remplit ! Qu'il s'agisse des répliques des gentils comme des méchants. En gros, chaque personnage a droit à son instant d'humour déplacé. Et pour cela, Anita bat des record ! Cependant, avec du recul, cet humour, bien que dérangeant, donne une ambiance et un caractère à cette saga qu'on ne peut lui enlever.

    En troisième position : la violence, le sang et le sex ! Je sais qu'on ne peut pas faire un bit-lit sans ses éléments (même si je me trompe peut-être ?). Le sang ne me dérange pas mais je ne conseillerai pas cette saga aux moins de 16 ans. Il y a beaucoup de scènes qui mon mise mal à l'aise, trop sadique à mon goût. Quant au sex, il n'est pas présent "physiquement" mais les allusions de sensualité quand un vampire te mort dans un bar de strip-tease, non merci...

    J'ai quand même laissé une chance à cette série pour son bon personnage principal. Anita a un caractère de cochon, ne supporte pas la galanterie, sais se défendre contre presque tout avec un flingue bien chargé et dort avec une collection de pingouins en peluche.

    Un autre point que j'ai aimé, c'est la façon dont les créatures paranormales sont intégrée dans la société. Tout le monde sait que les vampires existent et ils commencent même à avoir des droits en étant reconnu par la société. Ce qui complique le travail des exécuteurs qui doivent avoir la permission du tribunal pour tuer un vampire meurtrier. 

    J'espère qu'on aura plus de deux malheureuses phrases de révélation sur son passé par tome parce qu'à mon avis, cette histoire peut avoir un gros potentiel.

     


    votre commentaire
  • "Le noir est-il une couleur ? ça, les mages blancs ne veulent pas l'admettre."

    Le noir est ma couleur tome 1 : le pari

    Titre : Le noir est ma couleur : le pari

    Auteur : Olivier Gay

    Editeur : Rageot

    Genre : jeunesse, fantastique

    Taille : 311 pages

    Saga : Le noir est ma couleur

    1. Le pari
    2. La menace
    3. La riposte
    4. L'évasion
    5. Le piège

     

    Résumé :

     Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n'aurait jamais prêté attention à Manon l'intello du premier rang. Pourtant, à la suite d'un pari, il a décidé de la séduire.

    Normalement, Manon n'aurait jamais toléré qu'Alexandre vole à son secours. Pourtant dans l'obscurité d'une ruelle, sa présence s'est révélée décisive.

    Alexandre doit se rendre à l'évidence. Rien n'est normal dans cette histoire.

    Manon acceptera-t-elle qu'il entre par effraction dans son univers ?

    Deux destins liés malgré les apparences...

    Mon avis :

    J'ai eu envie de lire ce livre après avoir vu plusieurs booktubeurs en parler dans un laps de temps assez court. Je ne savais pas grand chose de l'histoire mais le titre et les couverture mon tapés dans l’œil et il ne m'en a pas fallu plus que ça pour tenter l'aventure (très superficiel, je sais ^^). L'autre principal raison est que l'auteur est français. à part Pierre Bottero et Erik l'Homme je n'ai pas lu beaucoup d'écrivain francophone et je trouve ça dommage. J'aimerais bien, par la suite, découvrir la plume de Gabriel Katz ainsi que d'autres œuvres francophones jeunesse ou fantasy. Et, bien sûr, lire des auteurs belges car je suis sûr qu'il y en a d'autres comme Thomas Lavachery (Bjorn le morphir) et Valentin Rousseaux (à la croisée des destins) qui sont surement très agréables à lire. 

    Au niveau de l'histoire, je dirais que ce premier tome est le prologue qui met en place le quotidien des personnages ainsi que les explications de base sur la magie des couleurs utilisée par la famille de Manon. Une bonne partie du livre se déroule soit à l'école, soit chez les deux personnages principaux. De plus, on ne commence à comprendre le titre du livre qu'à la fin de la toute dernière page. Il faudra donc lire les tomes suivants pour vraiment commencer "l'aventure" de Manon et Alexandre.

    Mais, ce n'est pas parce que ce premier livre donne les bases de l'intrigue qu'il ne s'y passe rien ! Il y a plusieurs scènes d'actions endiablées et déjà quelques révélations sur les mages. J'aime particulièrement la façon dont l'auteur a mis en place la magie des couleurs. Cela m'a fait penser à un livre de fantasy adulte qui s’intitule "Le prisme noir" (Brent Weeks). Dans ce livre, les couleurs ont également un grand rôle à jouée et sont synonymes de pouvoir. Bien que ces deux livres n'aborde pas le spectre des couleurs de la même façon, j'ai trouvé les deux façon très intéressantes. Cependant, "Le noir est ma couleur" est beaucoup plus abordable pour les néophyte en fantasy car les éléments surnaturels y sont expliqués de manière plus simple.

    Au niveau de la narration, on suit alternativement Manon et Alexandre qui ont une vision diamétralement opposé l'un par rapport à l'autre. étant moi-même qualifiée depuis longtemps "d'élève modèle", je me suis vite retrouvée dans le personnage de Manon qui ne s'intéresse pas aux garçons et qui est perfectionniste dans tous les niveaux de son apprentissage. De l'autre côté, Alexandre est le bad boy de l'école, pense que les filles sont interchangeables et a un caractère de cochon. Bien que les deux personnages paraissent clichés au début, ils évoluent et je me suis attachée autant à Manon qu'à Alexandre. 

    En conclusion, "le noir est ma couleur" est une lecture très agréable qui se lit assez rapidement. J'espère toutefois que la relation entre Manon et Alexandre ira plus loin que celle de camarades de classe. J'ai également hâte d'en apprendre plus sur le spectre des couleurs.


    votre commentaire
  • "Tic-Tac, tic-tac... Nil a dit cours alors nous courrons pour survivre"

    CHRONIQUE | NIL, tome 1 - Lynne Matson

    Titre : Nil

    Auteur : Lynne Matson

    Editeur : PKJ.

    Genre : jeunesse, science-fiction

    Taille : 456 pages

    Saga : trilogie 

    1. Nil
    2. Les secrets de Nil (Nil unlocked)
    3. La colère de Nil (Nil on fire

     

    Résumé :

    Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

    Mon avis :

     J'ai lu Nil dans le cadre du baby-challenge jeunesse 2017 sur Livraddict. J'aurais pu lire un autre livre du challenge mais Audrey de la chaîne youtube "le souffle des mots" l'a tellement bien présentée que j'ai craqué pour celui-ci. Et j'en suis super contente !

    Nil est un véritable "page turner" presque dès le début de l'histoire. Il ne faut pas plus de vingt pages à l'auteure pour nous happer dans son histoire. La narration est partagée alternativement entre les deux personnages principaux : Charley, la nouvelle arrivante sur Nil et Thad, un vétéran et chef de la Cité. Cela permet à l'auteur de jongler entre le regard neuf de Charley et celui résigné de Thad tout en donnant de manière naturelle des explications et des révélations sur Nil.

    Nil en tant que lieu est un endroit mystérieux. Autant splendide que mortel. Tout peut arriver n'importe quand. De plus, la règle des 365 jours ajoute encore plus de suspens au récit. Il y a d'ailleurs presque autant de défaites que de victoires, de morts que de survivants. On ne sait pas prédire la suite des événements. Même la fin que l'on pense saisir n'est pas totalement celle qu'on imagine. J'ai bien aimé le fait que cette fin puisse se suffire à elle-même dans le sens où toutes les explications n'ont pas été donnée mais qu'un "cycle" se termine (ceux qui ont lu le livre me comprendront ^^).

    Les personnages ont chacun leur caractère et sont juste comme il faut : humains. Malgré les règles de la cité et les sentiments de chacun, il y a de la trahison, de la peur mais surtout de la fraternité et de l'entraide. Beaucoup de personnages meurent avant qu'ont les ai connus et c'est un peu perturbant. Des anciens partent et des nouveaux arrivent. Tant et si bien que plusieurs personnages n'ont pas de background très développé mais cela ne gène en rien l'histoire qui est très bien menée.

    La seule chose qui m'a vaguement dérangé, c'est la vitesse à laquelle deux des personnages transforme une petite amourette en amour de leur vie. Certes, ils n'ont pas beaucoup de temps sur Nil mais il n'y a même pas de doutes dans leurs sentiments amoureux. C'est le coup de foudre : fille parfaite pour garçon parfait. J'avoue que j'ai du mal avec ça... 

    En conclusion, je suis curieuse de lire le tome 2 qui promet la suite des révélations de la fin du tome 1. Ce dernier a été une très bonne lecture proche du coup de cœur.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique