• Phobos de Victor Dixen

    6 filles, 6 garçons et des organisateurs sans scrupules...

    Phobos 1

    Titre : Phobos

    Auteur : Victor Dixen

    Editeur : Robert Laffont

    Genre : Science-fiction, jeunesse

    Taille : 433 pages

    Saga : trilogie

    + HS 1 : Origines

    Résumé :

     Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

    Mon avis :

     Voici encore un livre que j'ai lu grâce à Booktube. Il n'est pas passé sur toutes les chaînes mais m'avais fortement intriguée. Télé réalité et conquête de l'espace, un mélange pour le moins intéressant.

    Je n'ai pas lu d'autres livres qui se déroulaient dans l'espace donc je ne peux pas vraiment juger l'originalité de l'histoire. J'étais d'ailleurs méfiante au début par rapport à l'aspect télé réalité. Mais, la narration divise le livre en deux parties qui s'alternent régulièrement : dans le vaisseau avec les caméras et hors champs. Elle permet au lecteur de garder de l'intérêt pour l'histoire même quand l'aspect télé réalité devient trop cliché. 

    Dans le vaisseau, on suit toujours Léonor et ses pensées. C'est une fille farouche qui cache un lourd traumatisme. Elle a aussi un côté rêveur qui est très attachant même si elle ne sait pas s'y prendre au niveau relationnel. Je me suis aussi un peu attachée aux autres filles même si je les connais beaucoup moins car on voit tout à travers les yeux de Léonor. Je regrette un peu de n'avoir rencontré les garçons qu'au travers des speed dating. Aucune scène du livre ne se déroule dans le compartiment des garçons et je trouve ça dommage.

    Niveau hors champs, on suit surtout Serena qui est l'organisatrice de la chaîne Genesis. C'est une psychologue manipulatrice que j'ai appris à détester dès les premiers chapitre. Je félicite d'ailleurs l'auteur car c'est selon moi son personnage le mieux fait. Elle réussit presque à me tromper avec ses manières délicates et angéliques qui cache une personnalité plus que perverse. 

    Il y a d'autres personnages hors champs qui ne sont, à mon goût, pas assez développés. De plus, la description prend parfois beaucoup trop de place par rapport à l'action. Il y a également la répétition du générique de l'émission qui m'a énervé sur la fin car c'est toujours le même qui se répète une trentaine de fois...

    Le lecteur se doute dès le premier hors champs qu'il y a quelque chose qui cloche et que Serena et les formateurs des prétendants ne sont pas net du tout. D'ailleurs cela apporte et enlève du suspens en même temps car le lecteur sais ce qui va se passer à long terme mais pas comment les personnages vont évoluer vers cette situation. Je rajoute d'ailleurs un bon point pour la fin qui à su agréablement me surprendre.

    Les points négatifs cités ci-dessus ne m'ont pas dérangés dans ma lecture mais la manière de séduire des prétendants est tout sauf intéressante. Ils sont tous majeurs et pendant les six petites minutes de speed dating, ils se servent du : "tu es éblouissante!" ou encore "Oh, mais toi aussi, tu es à tomber par terre!". Je rappelle que la majorité des prétendants ont 18 ans et pas 13 ou 14... C'est le seul vrai point négatif qui m'a vraiment dérangé.

    Pour finir avec un point positif, le livre comporte des plans du vaisseau CUPIDO qui illustrent et expliquent très bien l'architecture du vaisseau. J'ai trouvé ce petit plus assez sympa.

    Pour conclure, malgré le caractère naïf des personnages et les speed dating parfois ridicules, l'intrigue est très bien ficelée et la fin annonce une suite beaucoup plus addictive. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :